Folie Textile

Mode et décoration sous le Second Empire
En collaboration avec le Palais de Compiègne

Folie Textile
Impression sur laine, Thierry Mieg vers 1866

Le Second Empire (1852-1870) est une période faste dans le domaine du textile, tant pour l’habillement que pour la décoration intérieure. Par leur ampleur et la surcharge de leurs ornements, les robes à crinolines des dames font concurrence aux fauteuils capitonnés garnis de passementeries. Dans sa série des Rougon Macquart, en particulier dans Au bonheur des dames et La Curée, Zola met en scène cette société de financiers, de hauts fonctionnaires et d’industriels pour qui la réussite se mesure à l’aune de la splendeur des hôtels particuliers nouvellement construits et la richesse des toilettes féminines. Les grandes réalisations urbanistiques qui changent le visage de Paris sous l’égide du baron Haussmann, les Expositions universelles où le monde entier vient admirer les nouveautés techniques, sont popularisées notamment grâce au mouchoir imprimé, d’un usage tant décoratif que pratique. Le mouchoir sert également de support de propagande pour glorifier les événements civils et militaires de l’Empire, comme la guerre de Crimée ou l’expansion coloniale.

La collaboration entre le musée de Mulhouse, ville qui fut l’un des principaux centres de production textile du Second Empire, et le Château de Compiègne, lieu d’usage de ces tissus, permet d’évoquer les questions de développement industriel, d’essor du commerce, d’évolution de la mode féminine ou encore de révolution du décor intérieur. La cour de Napoléon III et d’Eugénie donne alors le ton à toute l’Europe. La « manie tapissière » de l’impératrice, qui fait redécorer les appartements impériaux et ceux des invités des châteaux de Compiègne, Saint-Cloud, Fontainebleau, des Tuileries ou encore du Palais Royal, devient un exemple suivi par la bourgeoisie montante.

Les intérieurs se parent de revêtements muraux, de tentures, de rideaux, et d’une multitude de sièges recouverts de soieries, de damas, de velours pour les pièces de réception, et de coton imprimé pour les pièces privées ou de service. Les manufactures de soieries lyonnaises produisent de somptueux tissus inspirés de la Renaissance, du Grand Siècle ou de l’époque Louis XVI. L’industrie alsacienne du textile imprimé connaît aussi un apogée avec une production massive de sergés de laine (dits lastings) et de chintz (dits percales glacées).

La variété des motifs proposés par l’industrie textile est spectaculaire. Alors que se multiplient les parcs publics à Paris, et les jardins d’hiver dans les villas construites par la bourgeoisie dans les nouveaux quartiers, la fleur connaît un triomphe dans la décoration : en bouquets ou en guirlandes, les nouvelles variétés botaniques comme les humbles fleurs des champs se déclinent en centaines de variétés aux couleurs vives. Par ailleurs, les dessinateurs industriels utilisent les nombreux livres d’ornements disponibles pour proposer un large choix de motifs évoquant tous les styles du Moyen Age au 18e siècle, et tous les pays de la Perse à la Chine et bientôt au Japon. Ce foisonnement éclectique est vu comme une démonstration de culture et d’opulence, dans une perspective de progrès technologique de l’artisanat et de l’industrie. Le Second Empire est aussi une période d’apogée dans le domaine du vêtement féminin. Les robes à crinolines en coton, en jaconas, en organdi ou en laine, amples et majestueuses, s’ornent de palmettes cachemires, de guirlandes de fleurs, de motifs géométriques.

Nette Menschen treffen

Anzeige: Mit dem Frühstückstreff neue Freunde finden

Wenn Sie in diesem Jahr faszinierende neue Freunde kennen lernen möchten, dann empfehlen wir die Kontaktschmiede des Frühstückstreffs. Sie werden staunen, was die Redaktion von weihnachtsmarkt-deutschland.de zum Preis von Null Euro schon für Zehntausende Menschen in über 50 Städten in Europa tut. Dürfen wir Sie verblüffen? Klicken Sie jetzt einfach ...Anzeige ... weiter ...

Öffnungszeiten:

08.11. - 31.12.2013
02.01. - 12.10.2014

Standort:

Musée de l’Impression sur Etoffes

Diese Seite bearbeiten

Tourist-Information:

Office de Tourisme de Mulhouse
2 rue Wilson
68100 Mulhouse
03 89 35 48 41 fon
03 89 35 47 46 fax
www.tourisme-mulhouse.com

Veranstalter:

Musée de l’Impression sur Etoffes
14, rue Jean-Jacques Henner
68072 Mulhouse
03 89 46 83 00 fon
03 89 46 83 10 fax
www.musee-impression.com